Une citation à lire, et à cogiter. À noter que ce texte, Petite histoire de la photographie, a été écrit en 1931 et a une vision prophétique du devenir de la photographie.

"L'appareil photo deviendra toujours plus petit, toujours plus prompt à saisir des images fugaces et cachées, dont le choc éveille les mécanismes d'association du spectateur. Ici doit intervenir la légende, qui engrène dans la photographie la littéralisation des conditions de vie, et sans laquelle toute construction photographique demeure incertaine. Ce n'est pas en vain que l'on a comparé les clichés d'Atget au lieu du crime. Mais chaque recoin de nos villes n'est-il pas le lieu d'un crime ? chacun des passants n'est-il pas un criminel ? Le photographe ­ successeur de l'augure et de l'haruspice ­ n'a-t-il pas le devoir de découvrir la faute et de dénoncer le coupable sur ses images ? " L'analphabète de demain ne sera pas celui qui ignore l'écriture, a-t-on dit, mais celui qui ignore la photographie. "* Mais ne vaut-il pas moins encore qu'un analphabète, le photographe qui ne saurait pas lire ses propres épreuves ? La légende ne deviendra-t-elle pas l'élément le plus essentiel du cliché ?"

Walter Benjamin, "Petite histoire de la photographie", 1931, publié dans Études photographiques, n°1 | Novembre 1996, En ligne

  • Moholy-Nagy (1928)