On me demande souvent quels logiciels j'utilise pour le traitement de mes photos.
En post-production, il y a plusieurs étapes :

  1. le chargement des photos sur l'ordinateur
  2. le classement et le processus de choix
  3. le traitement de l'image proprement dit
  4. le traitement des métadonnées.

Il existe des logiciels qui font tout ou presque tout, comme Iphoto sur Mac, mais ils ne me satisfont pas. Alors j'utilise des logiciels différents à chaque étape. Cela fait un peu plus de manipulations mais je trouve que le travail devient plus précis.
Pour le chargement des photos, j'utilise EOS Utility de Canon. Ce logiciel a l'avantage d'être adapté à mon matériel de prise de vues. Il permet aussi d'aller mettre des informations dans l'appareil photo, entre autres le nom du propriétaire. Dans les préférences, j'ai réglé la façon dont seront nommés les fichiers de façon à ce que je puisse les retrouver facilement. J'utilise pour cela une méthode simple. Dans le nom du fichier apparaît la date de prise de vues, puis un numéro d'ordre et ensuite mon nom. Cela donne des noms de fichier du genre 2013-07-12IMG0014_Patrick_Cailloz.jpg. Le dossier de destination crée par EOS Utility sera nommé par la date de prise de vues. Le numéro d'ordre est une série continue. Si dans la même journée, j'utilise plusieurs boitiers, EOS Utility met les photos dans le même dossier avec le même système de nomination de fichiers.
Une fois les photos chargées, EOS Utility ouvre Digital Photo Professional de Canon qui me permet de faire mes choix. Digital Photo Professional me permet aussi de convertir par lots les photos prises en RAW. Il peut faire du traitement d'images, mais je n'utilise pratiquement jamais cette fonctionnalité. Pour retrouver les photos, j'ai une base de données dans Libre Office où je note la date de prise de vues, le lieu, le nombre de photos, le numéro de la première photo, le client, quelque mots clefs, et quelques lignes de notes sur les circonstances, les choix ou le matériel de prise de vues.
Pour le traitement de l'image proprement dit et quand cela est nécessaire, je peux utiliser Adobe Photoshop Elements ou Gimp. J'ai abandonné la version complète de Photoshop CS. Beaucoup trop lourde, qui prend une place énorme sur l'ordinateur et qui, au final, fait perdre beaucoup de temps. J'utilise Adobe Photoshop Elements quand je veux faire un traitement identique sur plusieurs images ou travailler une image RAW. Dans les autres cas et si je dois utiliser des calques, j'utilise Gimp sous Ubuntu. Je trouve la version Linux de Gimp plus agréable que les versions Mac ou Window.
Pour le traitement HDR, c'est Luminance HDR, un petit logiciel bien fait.
Pour redimensionner un lot de photos, Irfanview fait parfaitement l'affaire. Il convient aussi pour renommer des fichiers par lots.
Avec les mêmes fonctions, mais qui permet aussi de changer les métadonnées il y a Phatch. Je l'utilise pour mettre dans les données IPTC et EXIF les indications de droits d'auteur et je peux le faire avec un traitement par lots très rapide.
Pour envoyer les photos, je passe par Wetransfer.
Toute cette post-production prend du temps, c'est la raison pour laquelle j'essaye à la prise de vues d'anticiper pour qu'elle soit la plus petite possible.

Tous ces logiciels ne sont pas utilisable avec tous les systèmes d'exploitation.

Avec Mac : EOS Utility, Digital Photo Professionnal, Photoshop Elements, Gimp, Libre Office, Luminance HDR

Avec Window : EOS Utility, Digital Photo Professionnal, Photoshop Elements, Gimp, Libre Office, Luminance HDR, Irfanview

Avec Linux : Gimp, Libre Office, Phatch