Combien coûte une journée de photographe ? Quel tarif appliqué pour une journée de prise de vues ? Quel prix je dois demander pour une journée ? Voici quelques questions que des stagiaires souhaitant se lancer dans l'aventure du photographe à son compte me posent.

Y répondre n'est pas chose facile, car il faut tenir compte de nombreux paramètres. Quels types de photos allez-vous faire ? Allez-vous avoir un studio, un local, un magasin ? Pour quels clients allez-vous travailler ? Quel statut social, fiscal et juridique allez-vous adopté ? Toutes ces questions vont déterminer votre niveau d'équipement et vos charges.
Ensuite, il faut se demander, quel salaire mensuel est nécessaire pour subvenir à ses besoins, payer son loyer, son assurance personnel, sa nourriture, ses habits, etc.

Une fois cela fait, on peut faire des listes et une estimation.

En voici une faites à minima.

Les charges fixes, que vous devez payer même si vous n'avez eu aucun client :
- pour un local ou un studio tous les mois, il faut payer le loyer, l'électricité, le chauffage, les charges locatives et des dépenses d'entretien, vous n'êtes pas difficile, votre grand-mère vous prête son garage, vous n'avez pas de loyer, mais votre grand-mère vous demande de payer le reste, une cinquantaine d'euros par mois
- l'assurance responsabilité civile professionnelle et risques locatifs, si vous en négocier une à moins de 150 euros par an, vous êtes fort, vous pouvez ne pas en payer, mais alors n'ayez rien à vous, en cas d'accident vous perdrez tout,
- l'abonnement de téléphone et d'internet, vous choisissez le moins cher avec le risque de plus avoir de téléphone ou d'internet pendant plusieurs jours en cas d'incident, 30 euros par mois,
- les frais bancaires, comme vous n'avez pas un gros chiffre d'affaire, difficile de négocier avec la banque, ce sera minimum 20 euros par mois,
- les frais de publicité, vous n'en faites pas et compter sur les copains, bonne chance car les copains, ils veulent du gratuit ; le minimum quelques cartes de visites, un site internet, 10 à 20 euros par mois,
- les frais de déplacement pour la prospection, au début, ils sont très importants, 50 euros ou plus,
- la contribution économique territoriale (CET), difficile à estimer car fonction de nombreux critères et en particulier de la ville où vous êtes, le minimum est de 203 euros, encore 20 euros tous les mois,
- diverses cotisations obligatoires en fonction de votre statut, chambre de métier, chambre de commerce, etc.
- une partie des frais postaux,
- les dépenses de bureau et de documentation,
- tout une série de petites dépenses qui cumulées finissent par chiffrer.
Le total de ces charges fixes sera rarement en dessous de 300-400 euros par mois, le plus souvent autour de 1000-2000 euros.

Les amortissements, les frais d'achat du matériel que vous avez acheté car vous en avez et qu'il faudra bien changer dans quelques années, encore quelque chose à payer même si vous n'avez pas de clients :
- les appareils photos et les objectifs, au minimum pour 2000-3000 euros, à amortir,
- le matériel d'éclairage, minimum 300 euros,
- le matériel de studio, fonds, pied, table de prise de vues,
- le matériel informatique, ordinateur, disques durs, tablettes, portables, scanner, etc. 1500 euros à amortir sur 3 ans,
- les imprimantes,
- les logiciels, exemple, abonnement Adobe CS6 60 euros/mois,
- le matériel de bureau, une chaise, une table,
- peut-être, les travaux faits dans le local, une voiture,
- du matériel lié à la spécificité de votre activité, gradins pour les groupes, éclairage fibre optique, etc.
Estimation minimum 150 euros par mois.

Les frais liés à l'activité, quand vous avez des clients, il va y avoir des dépenses à faire. Pour simplifier, je les néglige ou suppose que vous les facturer aux clients en plus.

Maintenant, combien voulez-vous gagner par mois ? Au moins le Smic, soit un net mensuel d'environ 1200 euros. Sur ce "salaire", il faut payer les charges sociales avec un pourcentage variable selon le statut choisi, et ajouter un petit pourcentage pour vos "jours de congés", cela double ce "salaire" net. Au total 2400 euros par mois, pour votre rémunération et les charges sociales.

On ajoute à ces 2400 euros les charges fixes et les amortissements : 2400 + 300 + 150 = 2850 euros, j'arrondis à 2800.

Combien d'heures allez-vous pouvoir facturer ?
Vous ne pouvez pas facturer, le temps que vous allez passer à faire de la prospection, le temps des négociations commerciales, le temps passé avec le banquier ou dans une administration, le temps d'entretien de votre matériel, de mise à jour de vos logiciels, de rédaction de devis, de facturation, le temps consacré à la comptabilité, à l'administratif, le temps de repérage pour les prises de vues, la post-production, le temps où il pleut, neige ou grêle, etc.
Bref combien d'heures allez-vous pouvoir facturer par mois ? Si tout va bien, une journée par semaine, soit 4 à 5 jours par mois.
Il ne reste plus qu'à faire la division, 2800 : 4 = 700 euros. Voilà votre prix de journée de photographe et à la fin du mois, vous n'aurez gagner que le Smic.

Le calcul est à faire par chacun de façon plus précise en tenant compte de la ville ( coût des loyers, montant de la CET), de son activité, du matériel, du statut, de son organisation, de sa qualification, de son expérience, de la rémunération espérée, etc.
Pensez aussi qu'il y aura des dépenses imprévues ou imprévisibles, par exemple, la casse de matériel, une nouvelle taxe, une augmentation importante de l'électricité.
Si vous bénéficiez d'une exonération de charges sociales ou fiscales, n'oubliez pas que cela est provisoire et que dans un ou deux ans, il vous faudra les payer, en tenir compte dès le début dans votre calcul, car il vous sera très difficile d'augmenter vos tarifs par la suite. Dans ce qui précède, je n'ai pas tenu compte de la TVA, effectuant un calcul hors-taxe, il vous faudra faire le calcul hors-taxe ou taxes comprises en fonction de votre statut fiscal, et dans ce dernier cas ne pas oublier de l'ajouter.

Il y a quelques jours, dans une discussion avec un client, il me disait avoir trouvé un photographe qui demandait 45 euros de l'heure.
Petit calcul, 5 jours de prise de vues par mois, allons soyons généreux 6, avec des journées de 8 heures. Chiffre d'affaire : 6x8x45 = 2160 euros. Je déduis les charges fixes 2160 - 450 = 1710 euros. Déduction des charges sociales (diviser par 2), 1710 : 2 = 855 euros de net mensuel pour 168 heures de travail (voir mon calcul au-dessus), soit 5 euros de l'heure.
Alors que je m'étonnais de ce tarif, celui-ci ne permettant pas de vivre décemment, le client m'a avoué que ce photographe était par ailleurs salarié. Il a certainement un statut d'auto-entrepreneur.
Je me demande ce que ce salarié dirait si je postulais à l'emploi qu'il occupe dans son entreprise en proposant mes services pour 5 euros de salaire horaire.